Mylan prévoit encore une belle croissance pour 2009

Publié le par Morgane Mandaud

Le groupe américain, implanté dans plus de 140 pays et 3ème mondial dans le secteur des médicaments génériques, continue sa progression en Europe.

Déjà premier en France,  il y a enregistré l’année passée une progression de 12% de son chiffre d’affaire contre  8% pour le marché. Voici les chiffres  pour l’hexagone : un total de 656 millions d’euros de ventes, 60% de la croissance du marché des génériques, 30% du marché des pharmacies d’officines (numéro un devant Biogaran, Sandoz et Teva) et un tiers des ventes en hôpital. Didier Barret, président du groupe en France et Patron de la zone Europe-Moyen Orient –Afrique, a donc toutes les raisons de se féliciter, et la perte de nombreux brevets en 2009 et 2010 ne peut qu’annoncer une suite prometteuse.

En effet, le chiffre d’affaire associé à ces pertes de brevets est estimé à 814 millions pour 2009 (3 fois plus que l’an dernier) et pourrait atteindre les 1,1 milliards en 2010 pour les fabricants de génériques. Mylan compte donc proposer des génériques de tous ces médicaments. Et ce n’est pas tout : le groupe prévoit aussi de lancer en France, en partenariat, un biosimilaire (médicament issu des biotechnologies) dans les années à venir. Après l’acquisition en 2007 des génériques du groupe allemand Merck, l’américain continue de renforcer l’image de sa marque et y consacre désormais un budget de 5 à 10 millions d’euros, avec par exemple la diffusion de spots télévisés à travers l’Europe. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article