L’Assurance Maladie maintient la pression pour les génériques

Publié le par Céline Ducher

            En 2008 le taux de substitution des médicaments de marque au profit des génériques a atteint 82%, niveau comparable à celui de nos voisins européens. Cela a permis de faire économiser 905 millions d’euros à l’assurance-maladie, mais on remarque qu’il reste de grandes disparités géographiques en matière de substitution. Les médecins seront donc mis à contribution : « Des Contrats d'amélioration des pratiques individuelles (CAPI) pourront être signés dès le mois prochain entre l'assurance-maladie et les médecins volontaires, affirme Frédéric van Roekeghem. Ces derniers seront rémunérés pour atteindre divers objectifs, dont la prescription dans le champ du répertoire générique. »

            En 2009 l’objectif sera de rester à un taux de substitution supérieur à 80%. Pour cela l’assurance-maladie vient de faire une liste de 15 molécules cibles, dont 9 (pantoprazole, perindopril,vanlafaxine, etc..) représentent un potentiel d’économie de 105 millions d’euros.

            Avec la crise économique, les médicaments génériques sont, plus que jamais, une aide vitale pour les finances de l’assurance-maladie : les économies réalisées grâces au génériques pourraient doubler d’ici 4 ans.

 

Source : http://www.pharmaceutiques.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article