La grippe porcine profite aux industries pharmaceutiques

Publié le par Louise Ricard

Préparation de l'antiviral Tamiflu dans les laboratoires Roche de Bâle en Suisse


Les performances boursières des entreprises pharmaceutiques confirment les « biens-faits » de l’épidémie de grippe A (H1N1).

 

Les titres des groupes Roche et GlaxoSmithKline sont en hausse depuis fin avril. En effet, leur médicament antigrippal, le Tamiflu pour l’un et le Relenza pour l’autre, sont jugés efficaces par l’OMS pour lutter contre la grippe porcine.

De plus, l’OMS va recevoir quelques 5,65 millions de doses supplémentaires du Tamiflu par Roche.

 

Le français Sanofi-Aventis tire aussi son épingle du jeu. En effet, Sanofi-Pasteur, la division vaccins du groupe, s’annonce  prêt à « produire un vaccin de masse » dès qu’il aura reçu la souche virale.

L’OMS a également fait appel à un autre groupe pour produire un vaccin, le laboratoire suisse Novartis.

 

 

Source : http://www.lefigaro.fr/  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article